>> Les personnages historiques
Accueil > Charles VII : le vainqueur de la guerre de Cent Ans
Charles VII : le vainqueur de la guerre de Cent Ans

Charles VII : le vainqueur de la guerre de Cent Ans

(Paris 1403 - Mehun-sur-Yèvre 1461). Roi de France de 1422 à 1461, Charles VII – dit le Victorieux ou le Bien-Servi – réside à Loches, Chinon et Bourges. En 1429, il reconquiert sa légitimité, alors contestée, grâce à Jeanne d’Arc. En 1453, après la bataille victorieuse de Castillon, il met fin à la guerre de Cent Ans et rétablit l’économie du royaume.

Fils de Charles VI de France et d’Isabeau de Bavière, Charles VII de France est le cinquième roi de la branche dite de Valois de la dynastie capétienne. Son règne dure près de quarante ans.

D’abord comte de Ponthieu, puis duc de Touraine, il devient dauphin en 1417 après la mort de son frère aîné. Son père, le roi Charles VI surnommé « le Fol », se trouve alors dans l’incapacité mentale de gouverner. La guerre civile fait rage entre Armagnacs et Bourguignons, en lutte pour le pouvoir.

Le traité de Troyes signé en 1420 compromet l’avenir royal du futur Charles VII. Ce traité déshérite le dauphin, chef de file des Armagnacs, et livre la couronne de France aux Anglais, alliés aux Bourguignons. A la mort de Charles VI en 1422, Henri VI est ainsi proclamé roi de France et d’Angleterre. Réfugié à Bourges, le dauphin prend néanmoins le titre de roi de France – lui aussi. A ce moment, il tient les pays au sud de la Loire.

Grâce à l’intervention de Jeanne d’Arc, Charles VII renverse la situation et se fait sacrer à Reims le 17 juillet 1429. Il reconquiert les pays au nord de la Loire, achève de chasser les Anglais hors de France et met fin en 1453 à la guerre de Cent Ans sur une victoire française à Castillon-la-Bataille. Il rétablit également l’économie du royaume avec le grand argentier Jacques Cœur.

Charles VII réside souvent à Loches et Chinon. Marié à Marie d’Anjou, il est père du dauphin Louis qui lui succèdera sous le nom de Louis XI. Il officialise le statut de favorite royale attribué à Agnès Sorel qui lui donnera quatre enfants.

Une salle du logis royal de Loches est consacrée à l'évocation de Charles VII.