>> Les personnages historiques
Accueil > Foulques Nerra : redoutable guerrier et pieux bâtisseur
Foulques Nerra : redoutable guerrier et pieux bâtisseur

Foulques Nerra : redoutable guerrier et pieux bâtisseur

(v.970 - Metz v.1040). Foulques III, dit Foulques Nerra ou le Noir, fut comte d’Anjou de 987 à 1040. Batailleur réputé pour sa cruauté, il est l’un des personnages les plus extraordinaires du Haut Moyen-Âge. On lui doit plus de cent abbayes, églises, châteaux et donjons dont celui de Loches.

Foulques III Nerra est fils de Geoffroy Ier dit Grisegonelle, comte d'Anjou, et d'Adélaïde de Vermandois.

A la fin du Xe siècle, ce seigneur féodal cherche à étendre son territoire. Il combat ses voisins sans cesse et sans pitié, de l’Aquitaine à la Bretagne, imposant sa puissance par la violence et les pillages.

Son ennemi principal est Eudes II, comte de Blois. Ce dernier possède notamment Chinon, Tours et Amboise. Pour l’encercler, Foulques Nerra construit les donjons en pierre de Montrésor, Sainte-Maure, Montbazon, Semblançay, Langeais, Montrichard et Loches. Il parvient à enlever Angers et Saumur à son adversaire, et donne son essor à la maison d’Anjou.

Redoutable guerrier, Foulques Nerra se montre également extrême en pénitence. Il multiplie les gestes religieux, avec le désir de racheter ses crimes. Il se rend quatre fois en pèlerinage à Jérusalem. Il fonde aussi de très nombreux prieurés, églises et abbayes en Touraine et en Anjou (Saint-Nicolas à Angers, Le Ronceray…). Mort à Metz, en 1040, lors du retour deson quatrième pélerinage à Jérusalem, son corps est rapporté, pour être enterré en l'abbaye de Beaulieu-les-Loches.